Écrire en filmant - La Règle du Jeu
Écrire en filmant - La Règle du Jeu
Tombouctou, tout l'or des mots

Tombouctou, tout l'or des mots

CRITIQUE LITTÉRAIRE - Une anthologie du patrimoine malien par Jean-Michel Djianest publiée au moment où de nombreux manuscrits sont détruits par les fanatiques. Triste actualité: dans le nord du Mali, des intégristes islamistes, au nom d'on ne sait de quel texte sacré, sont en train de saccager le patrimoine de ­Tombouctou... Lire l'article complet

Que de moments volés à la littérature

Que de moments volés à la littérature

Le Monde | * Mis à jour le | Par Mariel Morize-Toussaint (agrégée des lettres) Car c'est bien de cela dont il s'agit : l'arrivée du fameux "socle commun des compétences et des connaissances" détruit résolument le travail de ceux qui sont sur le terrain et qui tentent, avec toute leur énergie et leur savoir, de faire de l'école, du collège et du lycée des lieux d'apprentissage et de plaisir... Lire l'article complet

Le Livre investit Stanislas

Le Livre investit Stanislas

U lieu d'échange, où l'écrit circule librement, commenté, disséqué, lu, joué, souvent avec sérieux, toujours avec humour : pour ses trente-cinq ans, l'âge d'une maturité affirmée, le Livre sur la Place s'offre trois présidents. Hélène Carrère d'Encausse, présidente d'honneur du premier salon littéraire de la rentrée, sera entourée de Jean d'Ormesson et Jean-Christophe Rufin... Lire l'article complet

Quintus Fabius Pictor, premier historien romain (v. 254 - v.201 av. J.-C.)

Quintus Fabius Pictor, premier historien romain (v. 254 - v.201 av. J.-C.)

Issu de la grande famille patricienne romaine des Fabii, Quintus est considéré comme l'un des premiers historiens romains et qualifié par Polybe de " scriptorum antiquissimus " (le plus ancien des auteurs). Aristocrate amoureux de sa patrie, Quintus Fabius Pictor fut un acteur des guerres puniques et une source primordiale pour les générations d'historiens qui lui succédèrent !.. Lire l'article complet

Richard Millet, lourd de colère

Richard Millet, lourd de colère

Revenant sur la polémique déclenchée, en 2013, par son "éloge littéraire" d'Anders Breivik, l'écrivain raconte son "bannissement". Livré aux injures des ennemis comme au silence des amis, traqué par le "Système", le voilà condamné à clamer dans le désert sa vérité : la décadence d'un Occident envahi par l'immigration, souillé par le mariage gay, miné par le rock et le protestantisme... Lire l'article complet